Coronavirus : délai de préavis en cas de licenciement et chômage temporaire

24.07.2021
[Image

Jusqu’à présent, le chômage temporaire pour cause de force majeure en raison du coronavirus ne suspendait pas le délai de préavis.

Par conséquent, si vous étiez mis en chômage temporaire pour force majeure et que vous étiez licencié moyennant la prestation d’un préavis, vous recevriez simplement des allocations de chômage temporaire et non votre salaire normal. Le payement de votre indemnité de préavis pendant la durée du chômage temporaire, était mis à charge de la collectivité dans cette situation.

Vu cet effet d’aubaine, cela a conduit dans cette période de crise à ouvrir la porte à de nombreux licenciements dans le chef des employeurs.

Afin d’éviter ces abus, la nouvelle législation publiée le 22 juin 2020 au Moniteur belge prévoit que les jours de chômage pour cause de force majeure dû au coronavirus ne sont dons plus inclus dans le nombre de jours du délai de préavis.


cliquez ici pour toutes les infos

Partager cet article :