Orpea | En route vers un nouvel accord !

14.08.2022
[Image

À partir de janvier 2023, chaque travailleur ayant 6 mois d'ancienneté aura droit à des chèques-repas.

La valeur totale s’élèvera à 3,50 euros par chèque-repas. Si le taux d'occupation augmente, le montant de ces chèques-repas augmentera également : 

  • à 4 euros pour un taux d'occupation de 82% ; 
  • à 4,50 euros pour un taux d'occupation de 84% ;
  • à 5 euros pour un taux d'occupation de 86%.

À partir du 1er janvier, chaque travailleur aura droit à un jour de congé supplémentaire. Ce jour sera octroyé au prorata pour les travailleurs à temps partiel.

Afin de pouvoir dresser correctement la carte de l’effectif en personnel, un rapport sera établi tous les trois mois sur chaque site pour comparer les effectifs par catégorie aux normes en vigueur. Vos délégués SETCa pourront également chaque fois prendre part à l’analyse de ce rapport et seront informés de la situation réelle sur le terrain. Cela permettra de corriger les besoins en personnel sur les différents sites.

Pour garantir le bien-être au travail, les travailleurs bénéficieront d’un suivi de l’équipe de management locale par catégorie et individuellement si nécessaire. Par ailleurs, l'employeur introduira un nouveau système d'analyse des risques sur chaque site. Une nouvelle procédure dans le cadre des maladies et absences sera également élaborée, dans le respect de la vie privée des travailleurs bien entendu.

Dans le cadre du projet « people for people », Orpea continuera d’offrir à ses travailleurs des possibilités de développement et de promotion interne. En outre, les managers bénéficieront de formations pour améliorer les entretiens individuels avec les travailleurs.

Un groupe de travail sera mis en place pour discuter des possibilités d’augmenter les heures des travailleurs à temps partiel qui le souhaitent. Vos délégués SETCa recevront également un mandat dans ce groupe de travail.

Pour les travailleurs qui acceptent un changement d’horaire 48h avant la prestation, une compensation sera prévue. Celle-ci pourra prendre la forme d'une récupération ou d'une compensation financière. Cette compensation est calculée à 130% de la prestation effectuée (par exemple, une prestation d’1 heure sera compensée par 1h18min de repos). Chaque travailleur pourra choisir lui-même – par écrit – le type de compensation qu'il souhaite.

Les travailleurs ayant 6 mois d'ancienneté peuvent bénéficier d’une assurance hospitalisation gratuite par l'intermédiaire de l’employeur. Si vous souhaitez étendre cette assurance à d’autres membres de votre famille, vous devrez payer des cotisations supplémentaires.

Différentes raisons légales vous permettent de prendre jusqu'à 10 jours de congé pour raison impérieuse non rémunéré. Nous avons toutefois négocié qu'Orpea paie un de ces 10 jours, qui sera dès lors considéré comme un jour de travail.

Si vous avez encore des questions ou des remarques sur les dispositions présentées ci-dessus, n'hésitez pas à prendre contact avec vos délégués ou votre section SETCa locale. Ensemble, on est plus forts !

Source : https://www.setca.org/fr/fed/iobject/SMDMKFA2GG/inheritance/false
Partager cet article :