Le SETCa approuve le projet d'AIP

21.01.2022

Le projet d’AIP a été évalué en tenant compte de ce contexte, ce qui n’implique pas que nous soyons d’accord avec ce contexte de politique antisociale, au contraire. La résistance à cet égard doit se poursuivre, et se poursuivra.


Norme salariale

Sans la révision de la loi sur la compétitivité, nous aurions naturellement eu plus de marge et la loi révisée constitue une atteinte à la liberté de négociation.

Nous constatons tout de même que la marge disponible est la plus importante des 10 dernières années.
La marge disponible de 1,1% brut (en plus de l’indexation et des augmentations barémiques) peut être négociée librement dans les secteurs.


RCC et emplois de fin de carrière

  • RCC : le relèvement prévu des âges pour certains régimes spécifiques (métiers lourds, travail de nuit…) est ralenti et pour les entreprises en restructuration et en difficulté, l’âge reste fixé à 56 ans pour les 2 prochaines années.
  • Les formules de fin de carrière (1/2 et 1/5) restent fixées à 55 ans.


Liaison au bien-être

Malgré une enveloppe réduite à 60%, les allocations sociales connaissent tout de même d’importantes augmentations :

  • pensions : augmentation des minima, des anciennes pensions et du pécule de vacances ;
  • augmentation des autres allocations sociales (maladie, accidents du travail et maladies professionnelles), avec augmentation supplémentaire pour les allocations de chômage ;
  • augmentation significative des allocations en cas de congés thématiques pour les isolés.

 

Défis sociétaux

Des défis importants seront abordés par la concertation sociale dans les prochains mois : burn-out, organisation du travail, numérisation, mobilité, restructurations, emploi des jeunes et réforme des commissions paritaires.

La poursuite de l’harmonisation des statuts des ouvriers et des employés figurera également à l’ordre du jour : pour le SETCa, il faut enfin aborder à présent en priorité le pécule de vacances, afin que la législation ne discrimine plus les employés à cet égard.

L’agenda prévu dans le projet d’AIP pour ces défis sociétaux est un signal clair indiquant que la concertation sociale prime dans ce domaine.

 

Le projet d’AIP est le résultat de l’engagement de militants et du soutien des millions d’affiliés syndicaux.
Il s’agit également d’une forme de résistance, car le contenu est différent et meilleur que ce que le Gouvernement avait prévu.

Le SETCa approuve le projet d’AIP moyennant l’accord du Gouvernement sur tous les points.
Les secteurs vont à présent rédiger les cahiers de revendications sectoriels, qui prêteront également attention à l’encadrement sectoriel du « travail faisable/maniable ».

Entre-temps, la résistance contre la politique antisociale du Gouvernement reste à l’ordre du jour. Nous nous préparons à un plan d’action soutenant notamment une fiscalité juste et s’opposant à de nouvelles économies dans la sécurité sociale. 
Partager cet article :