Point de vue

Résumé syndical de l'actualité (via SETCa Fédéral)

Les nouvelles vont vite, faites-en bon usage. Voilà à peu près la devise du gouvernement Michel : abuser du traitement superficiel des informations par les journalistes pour faire passer son propre message. S’inspirent-ils à ce sujet de certains « dirigeants mondiaux » (vous pouvez aisément compléter par vous-même à qui nous pensons) ? Nous ne nous prononcerons pas sur le sujet.

À présent que l’accord interprofessionnel (AIP) a été approuvé par les syndicats et les employeurs, et partant de la supposition que le Gouvernement ne mettra cette fois pas de bâtons dans les roues, nous nous attelons dès à présent à préparer le mieux possible les négociations dans les secteurs avec nos secrétaires et militants.

Le projet d’AIP a vu le jour dans des circonstances difficiles :

- un carcan imposé par le gouvernement antisocial en matière de salaires – après une période de saut d’index – avec la révision de la loi sur la compétitivité ;
- un carcan imposé par le gouvernement antisocial en matière de flexibilité, avec la loi Peeters sur le travail faisable/maniable ;
- la limitation drastique de l’enveloppe destinée à la liaison des allocations sociales au bien-être ;
- le démantèlement des régimes de fin de carrière.

L’espoir et la résistance étaient nos résolutions pour 2017. Voilà ce que nous écrivions fin décembre 2016. L’année 2017 est en tout cas bien engagée pour nous rendre l'espoir. Le 11 janvier, nos négociateurs ont atteint un projet d’accord interprofessionnel (AIP).

Le Brexit et l’élection de Trump aux États-Unis : mauvais présages ? Heureusement, le candidat d’extrême droite du FPÖ a perdu les élections présidentielles en Autriche. L’espoir fait vivre, mais il a tout de même obtenu 47% des voix et des élections parlementaires sont prévues en 2018. En Italie,  une réforme constitutionnelle (comprenant des éléments logiques comme la limitation des pouvoirs du sénat) vient d’être rejetée, avec toutes les conséquences qui en découlent. D’autres mauvais présages ? Que nous apportera 2017 : poursuite de la progression de Wilders aux Pays-Bas, Fillon ou Le Pen en France, Petry en Allemagne ? Encore des mauvais présages ? Le populisme de droite et d’extrême droite au pouvoir ?

Notre campagne 50 nuances de Michel est le signe que nous poursuivons notre résistance face à la politique antisociale du gouvernement Michel. Il a été difficile de sélectionner 50 mesures parmi la multitude d’éléments socialement néfastes de ce gouvernement.

Les mesures reprises dans la déclaration de politique générale du gouvernement Michel ? Une attaque frontale sans précédent contre la sécurité sociale, les services publics et la concertation sociale.